« L’Union européenne post Brexit »

flag_of_the_united_kingdom-svg

La Maison de l’International et son Centre d’information Europe Direct

vous prient de bien vouloir assister à la conférence-débat

 « L’Union européenne post Brexit »

Jeudi 27 octobre 2016

18h30 – 21h

À la Maison de l’International

En présence de :

Vivien PERTUSOT, Responsable de l’Institut Français des Relations Internationales (IFRI), à Bruxelles

John TANNER, Conseiller municipal de la Ville d’Oxford

Pascal CLOUAIRE, Adjoint au Maire de Grenoble en charge de l’Europe

Cette conférence est proposée en partenariat avec l’Université Populaire Européenne de Grenoble, les Jeunes Européens Isère et le Comité de jumelage Alliance Grenoble Oxford.

La participation citoyenne continue

Pour la première édition d’une votation et surtout pour la deuxième édition d’un budget participatif la participation a été au rendez-vous.

Certes, on reste loin des 20000 « oui » nécessaires pour la votation, mais vu le caractère très spécifique de la question couplé à un message plutôt brouillon ceci n’est pas forcement étonnant. Je rapporte ici les chiffres : 6 678 Grenoblois se sont prononcés sur la votation citoyenne issue de la pétition sur l’évolution des tarifs de stationnement.

  •    Oui : 4 515 voix (66%)
  •    Non : 2 079 voix (31%)
  •    Blanc : 190 voix (3%)

Par rapport aux projets du budget participatif, voici quelques informations intéressantes, en complément par rapport au résultat proprement dit. Pour la 2ème édition des Budgets Participatifs  6046 grenoblois  ont voté (537 votes blancs) pour 26 projets proposés par des

  • Associations: 11 projets
  • Collectifs : 2
  • Unions de quartier : 2 ( Berriat, Eaux Claires)
  • Citoyens,ennes : 11.

Pour revoir les projets : http://www.grenoble.fr/912-budget-participatif-les-projets-laureats.htm où on trouve aussi le détail sur le vote.

Mais les consultations continuent, avec la consultation sur le projet Esplanade, la consultation de la Métro sur le projet Cœur de ville et par rapport à la Gestion et réduction des déchets, aussi organisée par la Métro.

Lire la suite

Le stationnement, parlons-en.

Îlot Cambridge, quartier avec 0,8 places de stationnement par appartement
Îlot Cambridge, quartier avec 0,8 places de stationnement par appartement

Nous venons de vivre une période tumultueuse : une votation citoyenne a eu lieu concernant le stationnement à Grenoble. Nos vies n’ont pas été bouleversées comme celles, par exemple, des habitants d’Alep en Syrie qui subissent depuis des semaines les bombardements de l’armée Russe. A l’aune de ce qui se passe sur la planète, remettons donc les pendules à l’heure : le ciel ne nous est pas tombé sur la tête, nous allons survivre et continuer à vivre ensemble sur le territoire métropolitain.

Mais il faut arrêter de se tromper d’adversaire. L’équipe municipale en place ne s’est pas donné la mission – et vous qui avez contribué à son élection le savez bien – de réduire les libertés des grenoblois, de les empêcher de vivre ou de les appauvrir en augmentant le tarif des horodateurs voire en bouleversant le paiement du ticket résident.

Qu’y a-t-il devant nous maintenant ? Un énorme travail si l’on veut aller vers une ville – osons encore l’adjectif – apaisée. Car attention ! Pendant que nous nous battons les uns contre les autres, d’autres pensent pour nous, occupent le terrain et nous entraîneront si nous n’y prenons garde vers les solutions qui les arrangent, en clair qui rempliront leur porte-monnaie, pas le nôtre et n’augmenteront pas les finances de la ville.

A ce propos, nous vous conseillons de lire l’article de La Revue foncière [1] :

http://www.revue-fonciere.com/RF1_Baraud.pdf : « La nouvelle économie du stationnement. »

Lire la suite