Archives pour la catégorie Social

Ateliers publics à la Cité de l’Abbaye

3 ateliers auront lieu le 27.4., le 28.4. et le 29.4. toute la journée avec une permanence au local d’Actis de 9h à 12h et de 14h à 18h sur « Espaces publics, quels usages » .  Une réunion publique est prévue le vendredi 28.4. 18 h à la MDH. Voici la plaquette d’annonce et le communique de presse.

vue cité abbaye

Il y a aussi un article très intéressant sur Place Grenet

Démolition ou réhabilitation ? Le devenir de la cité de l’Abbaye déchaîne les passions

Ainsi qu’un article sur l’histoire du quartier sur le site de l’association « Patrimoine et Développement »:

http://patrimoine-grenoble.fr/images/nos-activit%C3%A9s/veille-patrimoniale/dossier_abbaye_plateforme_avril_2016.pdf

Impressions automnales

Voici quelques exemples  du patrimoine grenoblois méconnu et maltraité:  les vues de l’entrée de Grenoble à l’Esplanade et la Cité de l’Abbaye.

Entrée EsplanadeLa première fait actuellement objet d’une consultation publique autour d’un projet d’urbanisme et on peut espérer qu’elle sortira de son environnement autoroutier.

Cité de l'AbbayeLa Cité de l’Abbaye risque la démolition et pour son avenir tout reste à faire.

 

Lettre au préfet de l’Isère à propos du camp Flaubert

en-tête RCG

Bureau du Réseau Citoyen de Grenoble,

bureau-reseaucitoyen-grenoble@googlegroups.com

Grenoble, le 1/1/16,

Monsieur le préfet de l’Isère,

Monsieur,

Dans le Dauphiné Libéré du 31/12/15 on lit : ”Après deux nuits passées dans le gymnase A. Daudet les familles de la communauté Rom (qui habitaient le camp Flaubert en partie détruit par un incendie) doivent être relogées à partir d’aujourd’hui. Et vous avez annoncé : “Une solution de relogement en hôtel pour quelques jours concernant 84 personnes a été trouvée par les services de la préfecture et le CCAS de Grenoble”. Nous vous en remercions (remerciements également aux équipes du CCAS de la ville de Grenoble) mais nous nous inquiétons de sa durée effective.

Le 31/12/15 il était en outre précisé dans le Dauphiné Libéré : “Ce camp faisait l’objet d’une procédure d’expulsion, un projet immobilier devant voir le jour sur cette parcelle.” Il est donc exclu que ces familles puissent revenir sur le même terrain qu’elles occupaient avant l’incendie. De plus les conditions hivernales (qui vont devenir de plus en plus difficiles dans les jours qui suivent) sont un obstacle supplémentaire pour ces familles et leurs enfants. Ces derniers sont scolarisés grâce au travail de terrain d’associations et de bénévoles qui, épaulés par les services, se battent depuis longtemps dans le but d’un accueil digne pour ces familles et pour faciliter ainsi leur intégration.

Aussi nous vous demandons de faire ce qu’il est en votre pouvoir, (puisque vous en avez la compétence) pour rechercher et trouver des solutions adaptées, et si possible pérennes, à ces situations très difficiles.

Nul doute que c’est en agissant ensemble, services de la municipalité et de la préfecture, qu’une solution adéquate pourra être trouvée.

Recevez, Monsieur le préfet, l’assurance de notre considération et de notre vigilance citoyenne.

Le bureau du Réseau Citoyen de Grenoble.