Mobilisations dimanche 7 février

Réforme constitutionnelle, état d’urgence, déchéance de la nationalité, mais aussi future loi pénale, loi sur la surveillance…

La France s’installe dans un régime d’exception attentatoire à nos libertés individuelles. Pour les défendre, pour les reconquérir, Mediapart organise un grand évènement national le dimanche 7 février à Grenoble, là même où Nicolas Sarkozy prononça son funeste discours en 2010. Venez nombreux.

https://blogs.mediapart.fr/la-redaction-de-mediapart/blog/220116/six-heures-pour-nos-libertes-rendez-vous-grenoble-dimanche-7-fevrier

Chamrousse, massif de Belledonne

Rassemblement au sommet des Vans (2450 m) le dimanche 7 février 2016le déroulement – l’actualité

S’il ne s’agit pas de remettre en cause les stations de ski, préserver les derniers espaces “sauvages”, garants d’un tourisme 4 saisons et porteurs d’emplois pérennes est un enjeu capital pour nos montagnes.
Pourtant, dans le massif de Belledonne, pour certains, attractivité touristique rime encore avec artificialisation de la nature. Si la station de Chamrousse résiste bien aux aléas du climat grâce à son altitude relativement élevée, les élus ont décidé qu’il fallait gagner en hauteur et chercher la neige 200 mètres plus haut, dans le vallon des Vans.
Face aux projets déraisonnables, niant la réalité climatique et environnementale, 20 associations se mobilisent et appellent à manifester pour défendre le vallon des Vans le dimanche 7 février 2016.

vans
Le vallon des Vans, un site vierge et protégé aujourd’hui menacé
Le vallon des Vans, situé à l’arrière de Chamrousse, est une combe d’altitude vierge où la nature est reine. On y rencontre fréquemment bouquetins, chamois, marmottes, rapaces et nombreuses fleurs. A son pied se trouve une petite zone humide d’une grande richesse de biodiversité. Ce vallon, proche de Grenoble, est également un excellent terrain d’apprentissage de la montagne, facile d’accès et sauvage.
La municipalité de Chamrousse souhaite aujourd’hui étendre son domaine skiable dans ce site magnifique et intact. Les premières études vont être lancées cet hiver. Nos associations s’opposent à la destruction de ce site classé exceptionnel.

L »‘Appel en .pdf