Archives pour l'étiquette patrimoine

Conférence-débat : Protéger la biodiversité du site Bastille-Jalla-Rachais

Mercredi 06 avril 2022 – 17h30 et 20h
Maison de la Nature et de l’Environnement de l’Isère Grenoble

Sous le donjon de la Bastille

Le site Bastille-Jalla-Rachais est remarquable pour sa biodiversité, mais il est fragile et a besoin d’être protégé. En effet, de nouveaux usages et de nouveaux publics conduisent à une augmentation considérable de sa fréquentation rendant nécessaire d’élaborer un plan global de protection et de gestion avec l’ensemble des parties prenantes (collectivités locales, associations environnementalistes et associations d’usagers, agriculteurs, chasseurs, etc.). Cette conférence est dupliquée : elle aura lieu à 17h30 et à 20h

Programme

La conférence sera divisée en trois temps :

  • Présentation de la biodiversité remarquable du site
  • Évocation des dégradations et risques pesants sur le site
  • Débat sur les mesures de protection et de gestion à proposer.

La séance sera animée par le Collectif pour la Protection du site Bastille-Jalla-Rachais, avec des interventions d’associations naturalistes (FNE Isère, Gentiana, LPO,…).

voir https://www.fne-aura.org/evenement/conference-debat-proteger-la-biodiversite-du-site-bastille-jalla-rachais/

Deux décrets visent à faciliter le bétonnage des sites classés

Jusqu’au 20 avril, il est encore possible de déposer des commentaires sur deux projets de décret visant à faciliter les constructions dans des sites classés, aussi bien par rapport au patrimoine naturel que architectural. Le premier transfère la décision sur les autorisations des ministères gérant la protection à la préfecture et réduit les délais d’instruction, le second déclasse 557 sites classés, soit car ils sont classés par une autre mesure (légitime), soit par-ce qu’ils sont soit disant irréversiblement dénaturés. A titre d’exemple, le site du Château d’Uriage y figure. Mais le problème est qu’il n’y a aucun moyen pour connaître facilement le motif du déclassement d’un site. Les déclassements avec les motivations diamétralement opposées se trouvent sur la même liste.

On aurait aimé savoir plus sur les 47 sites irréversiblement dénaturés ou détruits et la défaillance de leur protection!

Cette mesure néolibérale s’inscrit encore dans une politique d’aliénation des bien communs.

Site du Château d’Uriage

Pour en savoir plus :

https://reporterre.net/Projet-de-decret-decrie-sur-les-sites-classes-la-consultation-est-ouverte?fbclid=IwAR2j8fIi1XPbINAq7YgPjMWfS9eDXHM3v4Jz_yGRKWY0bNX0SFUA0-ys7E8

https://www.actu-environnement.com/ae/news/Sites-inscrits-abrogation-irremediablement-degrades-liste-projet-decret-consultation-33545.php4