Tous les articles par reseaucitoyen-admin

CONFÉRENCE DE GUILLAUME FABUREL

LE MARDI 18 MAI 2021 DE 19H à 20H30

A travers ses ouvrages, Guillaume Faburel* lance un manifeste pour lutter contre ce qu’il appelle la barbarie des métropoles, matérialisation du néolibéralisme urbain. L’auteur remet en question le discours de l’urbanisation généralisée du monde en pointant les dysfonctionnements et les impacts que génère la grande ville contemporaine : exclusion économique, ségrégation spatiale et souffrance sociale, tout en alimentant la crise écologique.

Nourri de ses 25 années de recherche et de militantisme, il fait un tour d’horizon des alternatives qui se construisent à l’extérieur de la métropole pour lutter contre la barbarie. Ces alternatives se structurent autour de 3 communs : le rapport au vivant, la coopération et l’autogestion.

Ces communs existent en dehors de la métropole. Pouvons-nous construire ces communs-là dans le monde urbain ?

Nous accueillerons tout au long de la soirée des acteurs et actrices du territoire afin de confronter les points de vue :

  • Lucas Berard, Conseil de développement de Grenoble Alpes métropole. Le C2D est une instance consultative métropolitaine de débats et de propositions, créé en 2001 pour faire suite à la loi d’Orientation pour l’Aménagement et le Développement Durable du Territoire (1999).
  • Dorian Martin, urbaniste qualifié OPQU consultant en urbanisme dans la région lyonnaise. Ancien collaborateur de l’Agence d’Urbanisme de la Région Grenobloise (AURG). Au sein de l’agence, il a notamment travaillé à l’élaboration du PLUI de Grenoble Alpes métropole.
  • Pierre-Louis Serero, Civipole (ex Lahgglo). Association de loi 1901, créée en 1999 par les associations et unions de quartier de l’agglomération grenobloise pour porter la voix des habitants.
  • Christian Bailly, co-président du Réseau Citoyen de Grenoble. Le RCG s’est constitué en association en 2013 dans le cadre des élections municipales de 2014 à Grenoble pour porter la voix des citoyens non encartés dans un parti politique. Le mouvement fait partie de la majorité municipale grenobloise autour d’Eric Piolle, et compte 7 élus locaux (dont 4 siègent au conseil métropolitain). 

https://us02web.zoom.us/j/82181912129?pwd=OUR0WXBxc1pRYllFYThqRmgxS0ZIdz09

*Guillaume Faburel est professeur en géographie, urbanisme et science politique à l’université Lyon 2 et à l’Institut d’études politiques de Lyon.

Invitation en pdf

Vélorution contre la réintoxication du monde

Ce samedi 17 Avril, à 14h devant la MC2, une nouvelle Vélorution partira en direction de la belle électrique via la métro puis le palais de justice.

Voici le texte d’accompagnement des organisateurs (version longue)

Plus d’info : http://ici-grenoble.org/infos/la-une.php?id=11430

Le 17 avril, c’est un nouvel appel national à agir contre le réintoxication du monde, qui fait suite aux appels des 17 juin et 17 novembre 2020. A Grenoble, nous avions enfourché nos vélos pour ces occasions, et nous vous proposons de réitérer l’expérience, cette fois pour dénoncer l’urbanisation agressive de la métropole. En effet, cette envie de répondre à l’appel national nous est venue parce que plusieurs lieux installés dans la cuvette sont aujourd’hui menacés d’expulsion et de destruction par des logiques d’urbanisation et d’artificialisation, mais c’est aussi l’occasion de rappeler toutes les luttes qui perdurent dans la métropole contre les Grands Projets Inutiles et Imposés, pour la préservation des terres et pour notre droit à vivre et habiter la ville !