Archives pour l'étiquette démocratie

Charlotte Marchandise à Grenoble le 14.2. 18h30

Charlotte Marchandise

Charlotte charlotte_marchandiseMarchandise-Franquet, la candidate à l’élection présidentielle dont vous n’avez pas (encore) entendu parler !

Charlotte Marchandise a été désignée sur laprimaire.org par plus de 30 000 personnes pour représenter « les gens ». Les sans partis, les salariés, les chômeurs, les gens normaux, les gens qui n’ont pas toujours eu du bol dans la vie, les gens qui en ont eu mais qui aiment aider les autres, les dégoûtés de la politique, en résumé les citoyens à qui les élites ne parlent plus.

Pour parler de la démarche de sa candidature, du programme et de sa construction, pour parler de vos attentes et pour parler politique et des valeurs qui nous relient.

Comment passer outre des choix imposés par les partis politiques ?

Amphi C, Sciences Po Grenoble – 14 février 2017 – 18h30
1030 av. centrale – Domaine Universitaire, Saint-Martin-d’Hères
Arrêt tram B et C Bibliothèques Universitaires

Rencontre animée par
Philippe Gonnet, journaliste, en présence de :
Raul Magni-Berton, Pr. de sciences politiques
Pascal Clouaire, adjoint au Maire à la démocratie locale
Caroline Schlenker, co-présidente du conseil de
développement de Grenoble-Alpes Métropole

Annonce_Charlotte_Marchandise en pdf

bandeau-bas-trans2

Des initiatives citoyennes pour la présidentielle

Nous relayons quelques initiatives au niveau national:
La candidature citoyenne de Charlotte Marchandise http://charlotte-marchandise.fr/  pour la présidentielle issue de la campagne https://laprimaire.org/
Il y a aussi d’autres initiatives en lien avec celle de Charlotte Marchandise et soutenues par des personnes qui nous sont politiquement proches.

 

Café citoyen sur le thème des  » COMMUNS » le 17.01.2017 à 20h

GrenobleUneVillePourTousLe Rassemblement des Citoyens de la Gauche et des Écologistes, RCGE, organise un Café citoyen le 17 janvier 2017 à 20 h, à la Maison des associations, rue Berthe de Boissieux,  sur le thème des  » COMMUNS », après les cafés citoyens consacrés à la Santé, à la MLC ( monnaie locale complémentaire) en 2014 et au logement participatif en 2016.

Les  » COMMUNS » : ce terme fait référence à la notion de « biens communs »  et du terme anglais « commons »: l’air, l’eau, les savoirs, des outils en informatique ( ex: logiciels en accès libre : Linux…), les espaces publics, englobant ce qui fonde la vie au quotidien de tous et donc également les nouveaux processus démocratiques expérimentés avec une participation et une implication citoyenne accrues.

Ces « biens communs »sont à préserver , à dynamiser, car nombreux sont menacés ou font l’objet d’un accaparement au détriment d’autres. Ils sont parfois ôtés à la collectivité ( // privatisation), commercialisés au profit de quelques uns ou de groupes privés et ce de manière irréversible.

Les Communs privilégient la valeur d’usage des ressources plutôt que leur valeur marchande. Cette approche permet entre autre de penser le devenir à long terme du territoire, l’organisation urbaine, la relation entre producteur et consommateur, contribuant ainsi à trouver une façon de penser et de promouvoir le développement durable pour tous et à l’échelle de la planète.

Des exemples de biens communs sont : la gestion municipale de l’eau, du chauffage urbain, la distribution de électricité, les monnaies locales complémentaires, le droit d’usage (# droit de propriété), un nouveau modèle sociétal à élaborer ensemble, la notion de soutenabilité, tout cela fait partie des sujets de débats ouverts par la thématique des Communs.

Le but de ce Café Citoyen du 17 janvier est de réunir pour un dialogue ouvert, associations et citoyens intéressés, avec la possibilité d’une réunion ultérieure dans le cadre de la Biennale des villes en transition qui se tiendra cette année en mars à Grenoble (après Barcelone).

Conférence de presse du Rassemblement de 10 janvier 2017

Communication RassemblementLe Rassemblement Citoyen de la Gauche et des Écologistes présente aux habitants de Grenoble et de l’agglomération ses meilleurs vœux pour l’année 2017.

La ville de Grenoble va devoir à nouveau faire face à des difficultés budgétaires importantes, imposées par la  politique d’austérité poursuivie par le gouvernement en 2017. La baisse des dotations aux collectivités et les  transferts de charges non compensées ont été votés par ces mêmes députés grenoblois qui s’opposent violemment aux choix effectués par la mairie, sous la contrainte budgétaire.

Les mouvements composant le Rassemblement Citoyen de la Gauche et des Ecologistes sont conscients que les choix difficiles effectués par la mairie en matière de politiques publiques sont contraints par la baisse drastique des dotations budgétaires de l’État. Ils soutiennent la mairie dans ses choix politiques qui visent une reconstruction des services publics locaux qui soit durable sur le moyen et le long terme. Le Rassemblement demande à la mairie de mieux expliquer les réalités de sa politique notamment en décrivant tout ce qui a déjà été fait et ce qui est en route afin de permettre aux habitants de mieux saisir le cap qui est suivi et de mieux comprendre les choix effectués en ayant connaissance du projet municipal dans sa globalité.
Lire la suite