Archives pour la catégorie Réseau Citoyen

Le Réseau Citoyen de Grenoble et le second tour des législatives

COMMUNIQUÉ

Le Réseau Citoyen de Grenoble et le second tour des législatives

 Dans le bassin Grenoblois, la participation au premier tour des élections législatives 2017 a été, comme partout en France, historiquement faible. Cependant le Réseau Citoyen de Grenoble tient à saluer la dynamique des deux candidatures de rassemblement et d’ouverture, celle de Nicolas Kada sur la première circonscription et celle de Soukaïna Larabi sur la troisième circonscription, ce qui est un bon présage pour construire un avenir où l’ensemble des mouvements de gauche, écologiste et citoyens sera rassemblé. Ces deux candidats ont réalisé un très beau score qui a permis, si on l’ajoute à celui des autres candidats de gauche (FI/PG et PCF), d’atteindre un niveau de plus de 30% sur la Ville de Grenoble et de continuer à faire du large rassemblement une force politique majeure.

Au vu des résultats de ce premier tour, nous restons convaincus que, rassemblée, la force citoyenne, de gauche et écologiste aurait pu être présente sur au moins quatre circonscriptions du sud Isère au deuxième tour (première, deuxième, troisième et cinquième circonscriptions). Dès décembre 2016, le Réseau Citoyen a œuvré pour des candidatures de rassemblement ; en vain. Le 30 avril 2017, le Réseau a appelé publiquement à un large rassemblement sur l’essentiel des programmes des différents mouvements. Cet appel a alors été refusé par La France Insoumise ; soit.

Pour le second tour, nous sommes orphelins d’une candidature sur la première circonscription. Sur la troisième circonscription, il nous est difficile de soutenir un mouvement qui ne voulait de rassemblement que sous sa seule bannière. Donc, de même qu’au niveau national FI/PG fait confiance à l’intelligence de ses électeurs pour le second tour, le Réseau Citoyen de Grenoble est convaincu que les électeurs de la troisième circonscription de l’Isère sauront voter pour le candidat qui, pour eux, porte le mieux les valeurs du rassemblement citoyen de la gauche et des écologistes (RCGE).

Le Réseau Citoyen de Grenoble, le 14 juin 2017

contact@reseaucitoyen-grenoble.fr

RCG_Communique en pdf

Le Réseau Citoyen de Grenoble apporte son soutien aux candidats « Ensemble pour gagner » Nicolas KADA et Soukaïna LARABI

Le 29 mai 2017, les membres du Réseau Citoyen, ses élus municipaux et ses sympathisants ont rencontré les candidats aux élections législatives « Ensemble pour gagner », Nicolas KADA pour la 1ère circonscription et Soukaïna LARABI pour la 3ème circonscription de l’Isère. Nous partageons avec eux  les mêmes valeurs autour de l’écologie, de la solidarité et de la démocratie citoyenne ; et comme nous, ils partagent l’idée qu’un rassemblement autour de ces valeurs ne se décrète pas, mais se construit par  la convergence entre citoyens, mouvements et partis, ce qu’ils ont fait.

Les candidats nous ont rappelé qu’ils s’engageaient à exercer leur futur mandat (participer à la rédaction des lois et contrôler le gouvernement) tout en restant au plus près de leur ancrage local.

C’est pourquoi le Réseau Citoyen de Grenoble invite les Grenoblois et l’ensemble des habitants de ces circonscriptions à rejoindre cette dynamique et à soutenir les candidatures de Soukaïna LARABI et Nicolas KADA.

Liens vers les communiqués du Réseau Citoyen précédents:

Réunion avec Nicolas Kada et Soukaïna Larabi, lundi 29 mai à 20h30

Ayant été contactés par les candidats « Ensemble pour gagner » Nicolas Kada sur la circonscription #3801 et Soukaina Larabi sur la circonscription #3803 qui se réclament d’une volonté de rassembler, nous proposons de les rencontrer

lundi 29 mai à 20h30 au restaurant le Pav San*, situé au 43 avenue Alsace-Lorraine près de l’arrêt de tram du même nom

pour comprendre le sens de leur démarche. Nous invitons tous ceux intéressés par cette rencontre à se joindre à nous.

*boissons possibles, mais pas de repas

Le Réseau Citoyen regrette l’échec d’un rassemblement large pour les législatives

La préparation des législatives a montré que la culture du rassemblement autour des valeurs d’écologie, de solidarité et de citoyenneté – faire la politique autrement – n’est pas encore entrée dans les habitudes de tous. A l’évidence certains cherchent ce qui nous divise plutôt que ce qui nous rassemble, certains préfèrent l’éparpillement des voix à leur somme. Et la tradition jacobine s’en mêle : les provinces gravitent autour de Paris et ce qui est bon à Paris devrait être bon pour la France entière. Et pourtant, la récente élection présidentielle a bien montré combien les français en avaient assez des grandes formations traditionnelles bâties autour de personnalités et de leurs jeux d’appareil.

Alors oui, le Réseau Citoyen est désappointé que l’on soit passé si près d’une grande démonstration de rassemblement des citoyens, de la gauche et des écologistes : c’est bien la machine à perdre qui est peut-être lancée ! Grenoble a su être unique en 2014 et ses habitants ont montré à la France entière qu’il était possible enfin de sortir des vieux schémas pour avancer ensemble et oser innover. Non que ce soit facile (le chemin grenoblois n’est pas toujours aisé !) mais les habitants, les acteurs engagés, et les élus apprennent de cette nouvelle manière de faire la politique. Et notre ville avait ainsi quelque chose à dire au plan national, et pouvait initier là aussi d’autres pratiques pour d’autres idées. Il n’en sera rien…

Comme le Réseau Citoyen croit en l’énergie positive qui peut être mise au service d’intérêts communs, il continuera d’œuvrer pour rassembler autour de quelques priorités essentielles, qui sont présentes dans tous les programmes des partis de gauche et écologiques et qu’ils ont toutes en commun : démocratie, environnement, justice sociale, culture, éducation,…

Le bureau du Réseau Citoyen