Archives pour la catégorie Déplacements

La rive gauche de l’Isère à Grenoble mérite mieux qu’un retour en arrière !

Avec la suppression subite de la piste Tempovélo entre la place Dubedout et la rue Masséna, les Grenoblois redécouvrent ce qui n’allait pas dans le secteur :

  1. L’inadéquation des infrastructures de voiries (trottoirs, bandes cyclables, voie-s motorisée-s) sur ces quais.
  2. La vitesse excessive des véhicules et l’insécurité résultante pour les piétons et les cyclistes. 
  3. Les véhicules de secours bloqués systématiquement dans les bouchons sur les deux voies de circulation des quais rive gauche.
  4. Un phasage des feux tricolores au niveau du pont piéton méprisant les utilisateurs non-motorisés, feux peu respectés par la circulation automobile.
  5. Le report de la circulation cyclable dans la zone piétonne du centre ville.
suppresssion tempovélo quais

Cet axe Tempo Vélo avait installé au moment du déconfinement en mai 2020 de manière rapide afin de favoriser les déplacements doux dans un contexte sanitaire où il fallait éviter trop d’affluence dans les transports collectifs et trop de reports sur les véhicules individuels. Comme pour les autres TempoVélos, la qualité de l’aménagement était sommaire vu le contexte de sortie de confinement.
Le retour en arrière brutal décidé par la Métro, sans aucune concertation avec les habitant.e.s et/ou les représentant.e.s élu.e.s et sans projet d’aménagement futur, prive les Grenoblois de cet espace nouvellement ménagé. Même si la fréquentation directe de la Tempovélo sur les quais est resté limitée mais honorable (900 déplacements journaliers comptabilisés par la Métro et 1500 par l’ADTC), les effets secondaires positifs ont été importants :

  • un apaisement de la circulation automobile avec des vitesses réduites grâce au gabarit limité à une voie
  • un aménagement convenable pour les déplacements vélos sur un axe qui va de la gare au CHU de Grenoble 
  • une meilleure sécurisation des piétons sur le trottoir du bord de l’Isère et pour les vélos qui n’avaient plus à circuler entre des voitures
  • la possibilité pour les secours d’emprunter la piste cyclable pour dépasser le flux immobilisé sur la voie automobile

Cet aménagement temporaire a aussi remis au goût du jour les envies de revoir l’aménagement de la rive gauche de l’Isère dans un espace qui regroupe le Théâtre de Grenoble, le Palais du Parlement qui va bientôt accueillir le musée de la Résistance, le Téléphérique, etc… Pratiquement toutes les listes des candidat.e.s aux élections municipales avaient développé une vision de cet espace. L‘étude à l’échelle réelle de l’effet d’aménagements sur le secteur permet de choisir collectivement des scénarios d’aménagements réalisables dans ce secteur bizarrement laissé à l’écart jusqu’à présent : excès de vitesse des véhicules pas sanctionné(s), stationnement désordonné laissé au bon vouloir des automobilistes sur la malheureuse bande cyclable existante. Et pour couronner le tout, une chaussée en très mauvais état ne permettant pas aux vélos une circulation fluide sans écarts toujours mal vus par les conducteurs et surtout dangereux pour les cyclistes.
La suppression de cette piste par le SMAAG, sans concertation et sans projet d’avenir, est un bien mauvais signal sur la façon dont se conduit la politique Métropolitaine en ce début de mandat. Pour sa part, le Réseau Citoyen de Grenoble milite pour la transparence des décisions prises, une participation citoyenne et un respect mutuel développant le vivre ensemble et le cadre de vie de tous les habitants au sein de notre Métropole, et s’élève contre la pratiques actuelle de l’équipe métropolitaine.

Effet du confinement sur la pollution atmosphérique

Les concentrations de NO2 montrent une réduction de 57 % avec le début du confinement, les concentrations de NO de 79 %, ce qui lie ces deux polluants très fortement à la circulation automobile. Par contre, les concentrations de particules fines ne sont pas affectées (aussi bien au niveau des PM10 que pour les PM 2,5). Il faudra analyser la composition et les sources de ces particules fines plus en détail. Il faut noter l’absence de pluie depuis le début du confinement (trait rouge). Source des données : www.atmo-auvergnerhonealpes.fr

WPB

Gratuité de transports publics


« Gratuité des transports collectifs : fausse bonne idée ou révolution écologique et sociale des mobilités ? »

Lundi 9 décembre à 20 h à la Maison du Tourisme (rue de la République) réunion publique avec notamment le sénateur Guillaume Gontard, rapporteur de la mission sur la gratuité des transports publics. Réunion organisée par le collectif pour la gratuité des transports publics dans l’agglomération grenobloise.

Présentation de l’étude de faisabilité de la gratuité totale sur le réseau de transports par la SMTC

Soirée organisée par le SMTC pour la présentation de l’étude de faisabilité de la gratuité totale sur le réseau de transports.

Cette soirée sera suivie d’une table ronde en présence d’élus, d’universitaires, de techniciens de la mobilité et de membres associatifs, dont Emmanuel Colin de Verdière de l’ADTC ! Plus d’infos sur le site du SMTC : cliquez ICI .

15 novembre 2019 – 19h00, Auditorium du Musée de Grenoble, Place de Lavalette – Grenoble