Archives pour la catégorie Uncategorized

Projet Esplanade

Projet Esplanade

Le concepteur urbain HDZ vous présentera 3 propositions de scénarios d’aménagement urbain pour la transformation du secteur de l’Esplanade
29 septembre à 19h à l’amphithéâtre de la Maison du Tourisme, situé au 14 rue de la République à Grenoble

Toute l’infomation sur http://www.grenoble-esplanade.fr.

flyer-scenarios_rogne

Les descendants d’immigrés

LES DESCENDANTS D IMMIGRES

Emmanuelle SANTELLI, Discutant Abdellatif CHAOUITE (association ADATE)

Jeudi 02 Juin à 18h30à la salle AMAL 57 avenue du Mal Randon (en face du musée) Ligne de tram B, arrêt Place Notre Dame, Musée. Rencontre-débat avec l’auteure du livre.

Vendredi 03 Juin à 18h00 à la salle polyvalente, 85 ru Galerie des baladins Grenoble Villeneuve :

5° rencontre POUR COMPRENDRE LES CONFLITS D AILLEURS,

quelles influences pour nos vies ici ?avec Philippe DESCAMPS, rédacteur en chef du Monde Diplomatique. Témoignages / Échanges en petits groupes / Débats. Organisée par l Université Populaire de la Villeneuve Grenoble. –soutien amical AMD38-

Conférences organisées par les Amis du Monde Diplomatique (programme complet)

A propos du Street Art à Grenoble : quelques éléments de réflexion

IMG_5737

Il ne faut pas tout mélanger et faire la distinction entre graff et tag. Si les premiers ont une certaine reconnaissance et sont le fait d’auteurs qui pourraient s’apparenter à des artistes, voire sont des artistes, artistes de rue, en l’occurrence, il n’en va pas de même des seconds. Les graffs sont des compositions pensées, réfléchies suivant une certaine ordonnance. L’un des meilleurs exemples en était le mur peint rue Berthe de Boissieu qui a été détruit lors de la construction du quartier de Bonne. Mais c’est aussi l’une des composantes de cette démarche que ce soit des œuvres non pérennes, même si aujourd’hui les musées, conscients de leur valeur à la fois esthétique et sociétale, ont récupéré ce mode d’expression et l’ont fait entrer dans leurs murs. Beaucoup de graffeurs exposent maintenant dans des galeries. Le graff de pan de mur rive droite de l’Isère à hauteur de Saint-Martin-le-Vinoux, un endroit où les inscriptions murales sont plutôt tolérées, appartient à cette catégorie. Au-delà, on peut aimer ou non, c’est un autre problème, de goût personnel, celui-là ! C’est le lot de toute œuvre d’art de provoquer des réactions contradictoires. C’est même l’une de ses fonctions ! En c’est bien en cela que l’art interroge.

Lire la suite