Archives pour la catégorie Réseau Citoyen

Café du Réseau Citoyen de Grenoble

Le prochain Café du Réseau Citoyen de Grenoble

aura lieu

Samedi 3 mars 2018 de 10h à 13h à TERRA NOSTRA*

Première partie de 10h à 10h30 : visite et présentation du bâtiment Terra Nostra et de l’écoquartier Flaubert  par René de Ceglié, élu du  secteur, membre du Réseau Citoyen de Grenoble.

Terra Nostra est un bâtiment démonstrateur de  180m2 réalisé à partir de matériaux bio-sourcés  (le bois et la terre), de recyclage ou/et de réemploi, production vertueuse de chaleur et de froid, ventilation naturelle.
Cet habitat offre des qualités architecturales : formes, volumes, extensions, flexibilité des espaces intérieurs et extérieurs répondant aux activités diverses à mesure de l’extension du logement initial, ambiances lumineuses et acoustiques.
bâtiment Terra Nostra

Deuxième partie de 10h30 à 13h : Élaboration d’un plan d’action contre le projet actuel de centre commercial pour la friche Neyrpic et pour un « Projet Neyrpic autrement »  autour des points suivants :

  • Projet actuel non compatible avec le SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale).
  • Comment penser les équilibres du territoire métropolitain ?
  • Déni de démocratie : la pétition demandant un débat métropolitain déposée sur la plateforme participative de la Métro est bloquée depuis le 11 janvier 2018 par l’exécutif de la Métropole Grenoble Alpes.
friche Neyrpic
Nous vous attendons nombreuses et nombreux !

Invitation en .pdf

* Lieu : Terra Nostra 2 Rue Gustave Flaubert – Grenoble -arrêt de tram : Maison de la Culture

Le Réseau Citoyen de Grenoble et le second tour des législatives

COMMUNIQUÉ

Le Réseau Citoyen de Grenoble et le second tour des législatives

 Dans le bassin Grenoblois, la participation au premier tour des élections législatives 2017 a été, comme partout en France, historiquement faible. Cependant le Réseau Citoyen de Grenoble tient à saluer la dynamique des deux candidatures de rassemblement et d’ouverture, celle de Nicolas Kada sur la première circonscription et celle de Soukaïna Larabi sur la troisième circonscription, ce qui est un bon présage pour construire un avenir où l’ensemble des mouvements de gauche, écologiste et citoyens sera rassemblé. Ces deux candidats ont réalisé un très beau score qui a permis, si on l’ajoute à celui des autres candidats de gauche (FI/PG et PCF), d’atteindre un niveau de plus de 30% sur la Ville de Grenoble et de continuer à faire du large rassemblement une force politique majeure.

Au vu des résultats de ce premier tour, nous restons convaincus que, rassemblée, la force citoyenne, de gauche et écologiste aurait pu être présente sur au moins quatre circonscriptions du sud Isère au deuxième tour (première, deuxième, troisième et cinquième circonscriptions). Dès décembre 2016, le Réseau Citoyen a œuvré pour des candidatures de rassemblement ; en vain. Le 30 avril 2017, le Réseau a appelé publiquement à un large rassemblement sur l’essentiel des programmes des différents mouvements. Cet appel a alors été refusé par La France Insoumise ; soit.

Pour le second tour, nous sommes orphelins d’une candidature sur la première circonscription. Sur la troisième circonscription, il nous est difficile de soutenir un mouvement qui ne voulait de rassemblement que sous sa seule bannière. Donc, de même qu’au niveau national FI/PG fait confiance à l’intelligence de ses électeurs pour le second tour, le Réseau Citoyen de Grenoble est convaincu que les électeurs de la troisième circonscription de l’Isère sauront voter pour le candidat qui, pour eux, porte le mieux les valeurs du rassemblement citoyen de la gauche et des écologistes (RCGE).

Le Réseau Citoyen de Grenoble, le 14 juin 2017

contact@reseaucitoyen-grenoble.fr

RCG_Communique en pdf