Archives pour la catégorie Politique

Politique de stationnement : donnez votre avis !

votation-petition

Du 10 au 15 octobre 2016, à l’initiative du Comité de liaison des unions de quartier (CLUQ) se tiendra une votation citoyenne sur la nouvelle politique de stationnement (Conseil Municipal, Délibération du 22 juin 2016). Cette votation est ouverte à l’ensemble des Grenoblois.

Il est important que les habitants s’impliquent dans le débat, échangent sur les arguments et leur vision de la ville de demain, et expriment leur position lors de cette votation.

Où voter ?

Du lundi 10 au vendredi 14 octobre
 : 8 lieux

Hôtel de ville, 11 Bd Jean Pain – Horaires : 8h-17h50

ADIIJ, 16 bd Agutte Sembat – Horaires : lundi et jeudi 9h30-17h30, mardi 13h-17h30, mercredi 9h30-12h30 / 13h30-17h30, vendredi 9h30-12h

Maisons des Habitants Chorier Berriat, Centre-ville, Secteur 3, Capuche, Teisseire et Le Patio aux horaires d’ouverture habituels.

Samedi 15 octobre
 2016 : 3 lieux

Hôtel de ville, 11 Bd Jean Pain – Horaires : 10h-17h

Bibliothèque Kateb Yacine, Grand’place, 202 Grand Place – Horaires : 12h-17h

Bibliothèque Centre-ville, 10, rue de la République – Horaires : 11h- 17h

Pour voter, il faut :

  • Être résident grenoblois et avoir plus de 16 ans
  • Se munir d’une pièce d’identité et d’une carte électorale (ou d’un justificatif de domicile).
Ci-joint un texte de Jacques Wiart: La nécessaire évolution de la politique publique de stationnement en appui du projet de transformation et embellissement de l’espace public

 

Communiqué

vue de Grenoble

Lors de son Assemblée Générale du 16 juin le Réseau Citoyen de Grenoble s’est doté d’un nouveau bureau exécutif distinct des élus de notre mouvement.

A cette occasion, nous rappelons les noms des dix élus de notre mouvement à la Ville de Grenoble :

  • Marime Bouillon, conseillère municipale
  • Kheira Capdepon, 3ème adjointe, déléguée aux personnes âgées et à la politique inter-générationnelle
  • René de Céglié, conseiller municipal délégué Secteur 4
  • Pascal Clouaire, adjoint à la démocratie locale, à l’économie de proximité et à l’Europe
  • Susanne Dathe, conseillère municipale
  • Alain Denoyelle, adjoint à l’action sociale
  • Martine Jullian, conseillère municipale déléguée au patrimoine historique et à la mémoire
  • Fabien Malbet, adjoint à l’école et au patrimoine scolaire
  • Raphaël Marguet, conseiller municipal
  • Jacques Wiart, conseiller municipal délégué aux déplacements et à la logistique urbaine.

Six d’entre eux, Marime Bouillon, Kheira Capdepon, Pascal Clouaire, Suzanne Dathe, Alain Denoyelle et Martine Jullian sont également élus au Conseil Métropolitain.

Le Réseau Citoyen de Grenoble est fondé sur des valeurs communes : une pratique transparente et participative de la démocratie ; un esprit de solidarité et de pluralité n’excluant aucune catégorie de population ; et le respect de l’environnement et des engagements COP 21.

Notre mouvement soutient des initiatives liées à la démocratie participative, notamment les Conseils Consultatifs Indépendants, le budget participatif, ainsi que le droit d’interpellation et la votation citoyenne. Ces quatre outils ont été mis en place depuis le début du mandat de cette municipalité.

Nous militons pour une politique sociale et environnementale soutenable fondée sur des prises de décisions transparentes, qui s’accompagne d’une co-construction avec les citoyens dans les domaines où cela est possible, depuis l’élaboration des projets jusqu’à leur réalisation.

L’équipe du nouveau bureau accompagne la politique municipale au sein du Rassemblement Citoyen de la Gauche et des Écologistes (RCGE) : plus particulièrement sur les actions qui relèvent des valeurs du Réseau Citoyen de Grenoble. Dans l’année qui vient, le bureau souhaite rassembler les citoyens grenoblois qui veulent que la Ville de Grenoble réussisse les changements nécessaires pour une société plus harmonieuse et plus durable.

En 2016/2017 vous trouverez sur le site du Réseau Citoyen des propositions pour visiter des lieux emblématiques de la nouvelle politique du territoire et contribuer ainsi à la réflexion des habitants.