Archives pour la catégorie Politique

Le Réseau Citoyen de Grenoble apporte son soutien aux candidats « Ensemble pour gagner » Nicolas KADA et Soukaïna LARABI

Le 29 mai 2017, les membres du Réseau Citoyen, ses élus municipaux et ses sympathisants ont rencontré les candidats aux élections législatives « Ensemble pour gagner », Nicolas KADA pour la 1ère circonscription et Soukaïna LARABI pour la 3ème circonscription de l’Isère. Nous partageons avec eux  les mêmes valeurs autour de l’écologie, de la solidarité et de la démocratie citoyenne ; et comme nous, ils partagent l’idée qu’un rassemblement autour de ces valeurs ne se décrète pas, mais se construit par  la convergence entre citoyens, mouvements et partis, ce qu’ils ont fait.

Les candidats nous ont rappelé qu’ils s’engageaient à exercer leur futur mandat (participer à la rédaction des lois et contrôler le gouvernement) tout en restant au plus près de leur ancrage local.

C’est pourquoi le Réseau Citoyen de Grenoble invite les Grenoblois et l’ensemble des habitants de ces circonscriptions à rejoindre cette dynamique et à soutenir les candidatures de Soukaïna LARABI et Nicolas KADA.

Liens vers les communiqués du Réseau Citoyen précédents:

Réunion avec Nicolas Kada et Soukaïna Larabi, lundi 29 mai à 20h30

Ayant été contactés par les candidats « Ensemble pour gagner » Nicolas Kada sur la circonscription #3801 et Soukaina Larabi sur la circonscription #3803 qui se réclament d’une volonté de rassembler, nous proposons de les rencontrer

lundi 29 mai à 20h30 au restaurant le Pav San*, situé au 43 avenue Alsace-Lorraine près de l’arrêt de tram du même nom

pour comprendre le sens de leur démarche. Nous invitons tous ceux intéressés par cette rencontre à se joindre à nous.

*boissons possibles, mais pas de repas

Le Réseau Citoyen regrette l’échec d’un rassemblement large pour les législatives

La préparation des législatives a montré que la culture du rassemblement autour des valeurs d’écologie, de solidarité et de citoyenneté – faire la politique autrement – n’est pas encore entrée dans les habitudes de tous. A l’évidence certains cherchent ce qui nous divise plutôt que ce qui nous rassemble, certains préfèrent l’éparpillement des voix à leur somme. Et la tradition jacobine s’en mêle : les provinces gravitent autour de Paris et ce qui est bon à Paris devrait être bon pour la France entière. Et pourtant, la récente élection présidentielle a bien montré combien les français en avaient assez des grandes formations traditionnelles bâties autour de personnalités et de leurs jeux d’appareil.

Alors oui, le Réseau Citoyen est désappointé que l’on soit passé si près d’une grande démonstration de rassemblement des citoyens, de la gauche et des écologistes : c’est bien la machine à perdre qui est peut-être lancée ! Grenoble a su être unique en 2014 et ses habitants ont montré à la France entière qu’il était possible enfin de sortir des vieux schémas pour avancer ensemble et oser innover. Non que ce soit facile (le chemin grenoblois n’est pas toujours aisé !) mais les habitants, les acteurs engagés, et les élus apprennent de cette nouvelle manière de faire la politique. Et notre ville avait ainsi quelque chose à dire au plan national, et pouvait initier là aussi d’autres pratiques pour d’autres idées. Il n’en sera rien…

Comme le Réseau Citoyen croit en l’énergie positive qui peut être mise au service d’intérêts communs, il continuera d’œuvrer pour rassembler autour de quelques priorités essentielles, qui sont présentes dans tous les programmes des partis de gauche et écologiques et qu’ils ont toutes en commun : démocratie, environnement, justice sociale, culture, éducation,…

Le bureau du Réseau Citoyen

Communiqué du Réseau Citoyen de Grenoble

Le 10 mai 2017

Un nouveau Président de la République a été élu le dimanche 7 mai 2017. Son programme fait l’impasse sur des thématiques pourtant essentielles que sont les questions environnementales et démocratiques. Au niveau social, des mesures vont être prises par ordonnances.  En ce qui concerne les collectivités locales, le programme du Président prévoit 10 milliards d’euros d’économie, équivalent à ce que le précédent gouvernement avait imposé. Les Grenoblois ne sont pas prêts à subir à nouveau de l’austérité imposée.

Pour défendre les intérêts des Grenoblois mais aussi pour porter au niveau national les valeurs d’écologie, de solidarité et de citoyenneté, le Réseau Citoyen de Grenoble souhaite que des candidatures de large rassemblement au-delà des appartenances à des partis ou des mouvements soient proposées dans toutes les circonscriptions du bassin Grenoblois, à défaut de l’échelon national.

Depuis début mai, nombreux sont ceux qui ont signé l’appel du Réseau Citoyen de Grenoble, pour que l’ensemble des mouvements qui se reconnaissent dans le Rassemblement Grenoblois s’entendent sur des candidatures communes.

Appel des citoyennes et citoyens de Grenoble

Appel des citoyennes et citoyens de Grenoble

Des valeurs communes + un projet commun

= des candidatures communes !

Il s’agit bien d’un APPEL

(même si la plate-forme utilise le terme « pétition »)

APPEL des citoyennes et citoyens de Grenoble

APPEL DES CITOYENNES ET CITOYENS DE GRENOBLE

Des valeurs communes + un projet commun
= des candidatures communes !

Nous, citoyennes, citoyens, sommes nombreux à avoir été émus de la division des candidatures qui ont porté les valeurs d’écologie, de solidarité et de renouveau démocratique au premier tour de l’élection présidentielle. Cette division a été fatale aux candidatures qui portaient ces valeurs.

Nous sommes convaincus qu’une alternative est à portée de main, face à la dérive libérale qui a marqué les politiques nationales depuis quinze ans et face au projet destructeur de l’extrême droite ! Cette alternative peut se construire dès aujourd’hui, notamment en vue des élections législatives à venir, en rassemblant celles et ceux qui partagent tant de valeurs communes, grâce à des candidatures qui dépassent les partis, comme cela a été réussi à Grenoble en 2014. Vis à vis des générations futures, nous avons la responsabilité de faire aboutir une telle alternative d’autant que nous sommes, tous, chacun dans nos milieux, promoteurs d’actions coopératives et novatrices.

Le Réseau Citoyen de Grenoble n’a pas donné de consignes de vote pour l’élection présidentielle. Chacun a voté en conscience pour le projet qui lui semblait le plus à même d’apporter à la France un espoir positif basé sur ces valeurs que nous portons. Bien sûr les élections législatives doivent s’inscrire dans une cohérence à l’échelon national. Mais elles doivent également s’ancrer dans des réalités et des dynamiques locales, sans attendre d’éventuels accords à Paris. Ainsi, le Réseau Citoyen de Grenoble souhaite favoriser localement le rassemblement qui n’a pas été possible pour l’élection présidentielle. Si nous évitons l’éparpillement des voix, il est encore possible de favoriser à Grenoble la constitution d’un pôle solidaire, écologiste et citoyen à l’Assemblée Nationale. Pour la première fois l’élection présidentielle ne fixera peut-être pas la couleur du parlement. Nous serons responsables devant l’histoire.

Les personnes du Réseau Citoyen de Grenoble souhaitent aussi donner à cette alternative toutes ses chances en contribuant à hâter le rassemblement de celles et ceux qui se reconnaissent dans ces valeurs de progrès et de partage. Notre objectif est celui de candidatures de rassemblement aux élections législatives qui pourront faire la différence (comme pour la candidature de François Ruffin en Picardie ou pour la candidature de Charlotte Marchandise-Franquet en Ille-et-Vilaine soutenues par de nombreux acteurs). Nous pensons que cet objectif est primordial afin d’être en capacité de défendre ces valeurs communes à l’échelle nationale. Nous sommes persuadés que de très nombreux électeurs souhaitent un tel rassemblement afin d’enclencher cette dynamique en vue d’une issue positive pour les élections législatives.

Nous avons donc initié une ébauche de projet qui ne demande qu’à être débattue, complétée, corrigée, et amendée, en un mot, partagée ! Il existe bien sûr des nuances sur certains points, mais bien moins nombreuses que tout ce qui nous rassemble. Nous espérons que cette démarche rencontrera un écho positif dans chacun des mouvements politiques qui travaillent déjà ensemble au quotidien à Grenoble et dans l’agglomération. Ce projet, quand il aura mûri et été nourri des apports des uns et des autres, pourrait ensuite être porté et incarné pour des candidatures communes aux élections législatives, au moins sur les circonscriptions du bassin Grenoblois, tout en respectant les logiques et les dynamiques au niveau national.

Les bases d’un projet porté par tous et pour tous

Renouveau démocratique

• Vers une nouvelle constitution
• L’éthique politique et les élus
• La place des citoyens
• Équité entre les territoires
• Lutte contre les discriminations
• Police et justice proches des citoyens

Transition écologique

• Responsabilité envers le vivant
• Un scénario énergétique ambitieux préparant la sortie du nucléaire
• Le développement des énergies renouvelables
• Protection des biens communs
• Transports : favoriser des mobilités durables
• Mise en place du Green New Deal
• Une agriculture respectueuse des hommes et des territoires

L’économie au service des gens

• Une finance régulée au service de l’économie réelle
• Une fiscalité réformée pour plus d’équité et de progressivité
• Partage du travail
• Favoriser l’économie sociale et solidaire
• Soutenir les TPE et PME

L’attention aux plus fragiles

• Renforcer l’accès aux droits
• Revalorisation des minima sociaux
• Un système de santé remodelé et axé sur la prévention
• Accueillir les migrants
• Logement décent et un habitat durable pour tous
• Accompagner toutes les générations

Humanité émancipatrice

• Un système éducatif plus juste
• Une culture accessible à tous
• Recherche au service de la connaissance
• Du sport à tous les âges de la vie
• Développement des universités populaires

Citoyens du monde
• Une Europe digne et démocratique, qui met les citoyens au cœur
• Une approche humaniste des relations internationales
• Coopération internationale renforcée

[signature]

Signer
59 signatures

Partager avec vos amis:

   

Dernières Signatures
59 Colette Payen Vigne crêts en belledonne comme en grésivaudan , je désire le rassemblement à Grenoble et ailleurs Mai 14, 2017
58 florence puech GRENOBLE GRENOBLE Mai 13, 2017
57 Katia Bacher Grenoble Mai 13, 2017
56 Jean-Marc BOREL Grenoble - 3 Je salue et soutiens votre initiative, mais elle arrive bien tard pour en discuter 🙁 Mai 13, 2017
55 daniele fabre grenoble Mai 12, 2017
54 Luc Gerbaux Fontaine Mai 12, 2017
53 monique novel Grenoble Mai 12, 2017
52 Gilbert HAMM GRENOBLE Mai 11, 2017
51 Jean-Luc Guffond Grenoble Grenoble Mai 10, 2017
50 Anne Himmesoete Grenoble Mai 10, 2017
49 Laetitia Boulle Grenoble Mai 10, 2017
48 Luciana Zorzal Grenoble Mai 10, 2017
47 Eric Faudry Grenoble Mai 09, 2017
46 Alain Denoyelle Grenoble Mai 09, 2017
45 Vincent Riquer Grenoble Mai 09, 2017
44 Gilles Namur Grenoble Mai 09, 2017
43 Jenny Millot Marseille Mai 08, 2017
42 Xavier LEFOUL GRENOBLE Merci pour cette initiative pour le rassemblement Mai 08, 2017
41 Eglantine Lefoul Grenoble Mai 08, 2017
40 Sylvie Tessier Grenoble Mai 08, 2017