Archives pour la catégorie Environnement

Rencontres improbables: Que signifie investir pour l’avenir?

Rencontres improbablesLes premières Rencontres improbables

Que signifie investir pour l’avenir?

Pierre Rabhi et François Albrieux, président de la CGPME*
 organisées par le Réseau Citoyen de Grenoble.

* Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises

La rencontre devant un parterre de dirigeants des petites et moyennes entreprises, des représentants d’associations, d’étudiants, de chercheurs et d’élus de l’agglomération grenobloise. Elle a eu lieu le 17 mars 2016 à l’Institut de la Géographie Alpine et était animée par L. Gwiazdzinski son directeur.

Elle se fond sur les réflexions d’un utopiste, P. Rabhi, et sur celles d’un pragmatique, homme de terrain, F. Albrieux. P. Rabhi est l’initiateur de l’idée d’agroécologie et du mouvement Colibri et F. Albrieux, ancien universitaire historien, est dirigeant d’une société spécialisée dans le vélo.

*

Dans un premier temps, P. Rabhi s’est félicité de la présence de jeunes dans la salle, puisque le changement passera sans doute par eux. Il a rappelé ensuite les thèses développées dans Le monde a-t-il un sens, co-écrit avec J-M Pelt,: il a fallu de la coopération et de l’associativité pour que le monde advienne ; or les humains ont instauré des oppositions et des fragmentations dans ce monde et aujourd’hui l’humanité détruit ce à quoi elle doit sa propre existence. La modernité et ses miracles technologiques ont modifié la perception que nous avons du monde, mais notre système est fragile ; nouveau Prométhée, l’homme moderne a une vie qui repose sur des artifices qui lui font oublier la réalité biologique et naturelle. Lire la suite

Mobilisations dimanche 7 février

Réforme constitutionnelle, état d’urgence, déchéance de la nationalité, mais aussi future loi pénale, loi sur la surveillance…

La France s’installe dans un régime d’exception attentatoire à nos libertés individuelles. Pour les défendre, pour les reconquérir, Mediapart organise un grand évènement national le dimanche 7 février à Grenoble, là même où Nicolas Sarkozy prononça son funeste discours en 2010. Venez nombreux.

https://blogs.mediapart.fr/la-redaction-de-mediapart/blog/220116/six-heures-pour-nos-libertes-rendez-vous-grenoble-dimanche-7-fevrier

Chamrousse, massif de Belledonne

Rassemblement au sommet des Vans (2450 m) le dimanche 7 février 2016le déroulement – l’actualité

S’il ne s’agit pas de remettre en cause les stations de ski, préserver les derniers espaces “sauvages”, garants d’un tourisme 4 saisons et porteurs d’emplois pérennes est un enjeu capital pour nos montagnes.
Pourtant, dans le massif de Belledonne, pour certains, attractivité touristique rime encore avec artificialisation de la nature. Si la station de Chamrousse résiste bien aux aléas du climat grâce à son altitude relativement élevée, les élus ont décidé qu’il fallait gagner en hauteur et chercher la neige 200 mètres plus haut, dans le vallon des Vans.
Face aux projets déraisonnables, niant la réalité climatique et environnementale, 20 associations se mobilisent et appellent à manifester pour défendre le vallon des Vans le dimanche 7 février 2016.

vans
Le vallon des Vans, un site vierge et protégé aujourd’hui menacé
Le vallon des Vans, situé à l’arrière de Chamrousse, est une combe d’altitude vierge où la nature est reine. On y rencontre fréquemment bouquetins, chamois, marmottes, rapaces et nombreuses fleurs. A son pied se trouve une petite zone humide d’une grande richesse de biodiversité. Ce vallon, proche de Grenoble, est également un excellent terrain d’apprentissage de la montagne, facile d’accès et sauvage.
La municipalité de Chamrousse souhaite aujourd’hui étendre son domaine skiable dans ce site magnifique et intact. Les premières études vont être lancées cet hiver. Nos associations s’opposent à la destruction de ce site classé exceptionnel.

L »‘Appel en .pdf