Rapport moral à l’Assemblée Générale du 17.06.2015

Il s’agit plus, pour moi, de faire un rapport éthique qu’un rapport moral, c’est à dire d’essayer de dire si on a globalement respecté au cours de ce mandat ce qui nous a réunis au Réseau Citoyen.

Deux remarques s’imposent,

l’objectif (objectif !) du Réseau c’est le programme du RGCE (Rassemblement de la Gauche Citoyenne et Écologiste) auquel nous avons souscrit, il ne nous est pas spécifique, sa réalisation ne dépend que partiellement de nous. Ce qui nous appartient c’est de vouloir faire de la politique autrement c’est à dire être dans une logique de discours qui n’est pas la même que celle des partis politiques avec qui nous travaillons et dont la respectabilité n’est pas en cause.

 C’est là que les difficultés commencent car il n’y a pas une logique magique qui permettrait à un groupe qui se voudrait expression citoyenne de se reconnaitre comme une entité unique. Dans la première étape, celle de la campagne électorale, nous avons fait le job qui était d’ailleurs plus dans l’image que dans le discours. On ne nous demandait pas : « le Réseau, combien de divisions ? » Certains de nos amis nous le demandaient d’autant moins qu’ils avaient incité des amis à eux à venir nous rejoindre. Mais cette belle époque dynamique et héroïque est passée.

Lire la suite